Accueil / Actualités / Derrière votre « angora », une souffrance insupportable…

One Voice – Enquête : l’exploitation des lapins angoras from One Voice on Vimeo.

Derrière votre « angora », une souffrance insupportable…

De février à juillet 2016, des enquêteurs  ont infiltré six élevages français. Une vidéo dérangeante en ligne depuis cette semaine montre des lapins sanglés sur une table. Ils se font arracher les poils par poignées, certains poussent des hurlements stridents. Un animal cesse de bouger brusquement,  tétanisé par le choc. L’association réclame au ministre de l’Agriculture, Stéphane Le Foll, la fermeture des élevages de lapins angoras et l’interdiction de la vente de pulls, écharpes, chaussettes fabriqués en  angora.

Aujourd’hui, en France, la filière angora compte une trentaine d’exploitations pour environ 3,5 t de poils produits par an que l’on retrouve surtout en pelote dans les fils à tricoter mais aussi dans les collections de grandes maisons de couture qui ont ponctuellement envie de douceur.

Le 23 septembre 2016, Brigitte Bardot publie un communiqué

SCANDALE DES LAPINS ANGORAS

J’en appelle officiellement au gouvernement, à Stéphane Le Foll en particulier, afin de faire cesser immédiatement et définitivement le martyre atroce que subissent les lapins angoras.

Nous demandons avec d’autres associations l’interdiction de l’élevage des lapins angoras et du commerce de leur laine.

Il est indécent que la France accepte encore que de tels supplices soient infligés aux animaux sans que les responsables gouvernementaux du bien-être animal ni les services vétérinaires ne soient intervenus depuis longtemps.

Je dénonce haut et fort ces mauvais traitements, passibles de peines correctionnelles, que subissent les animaux, avec la complicité coupable du gouvernement.

Brigitte Bardot

Présidente

Une enquête sans concession en Chine signée PETA en 2013

Les images filmées clandestinement par PETA Asie avaient dévoilé en 2013 une cruauté quotidienne infligée aux lapins angora, dont la longue et douce fourrure est utilisée dans la confection de pulls et d’accessoires. L’enquêteur avait filmé des employés arrachant de manière extrêmement violente la fourrure à la peau fragile de ces animaux qui hurlaient de douleur à plein poumons. Après ce supplice aussi terrifiant que barbare, que les lapins endurent tous les trois mois, un grand nombre d’entre eux apparaissent gravement choqués. Au bout de deux à cinq ans, ceux qui ont survécu sont suspendus la tête en bas, avant de se faire trancher la gorge et que leurs carcasses soient vendues.

En Chine, premier producteur d’angora, il n’existe pas de peine pour punir les abus infligés aux animaux dans les élevages, et il n’existe pas non plus de normes pour réglementer le traitement des animaux. Lorsque vous achetez un pull, un chapeau, ou un autre produit contenant de l’angora, cette fourrure angora provient certainement de Chine, même si le produit fini a été assemblé ailleurs. Les lapins sont des animaux intelligents, complexes et doux qui ont des personnalités individuelles, tout comme les chiens et les chats. Dans leur habitat naturel, les lapins vivent dans des terriers rigoureusement propres et passent leur temps à chercher de la nourriture fraîche et bien feuillue, et à interagir avec les membres de leur foyer.

 

Comment aider les lapins ?

Engagez-vous à laisser la fourrure de lapin angora hors de votre garde-robe. Il est facile de vérifier l’étiquette lorsque vous faites du shopping, et s’il est écrit « angora », reposez l’article.

Engagez-vous à ne jamais acheter de fourrure angora !

Maintenant que j’ai appris ce qui se passe dans l’industrie de la fourrure angora, je veux aider les lapins. En signant de mon nom, je m’engage à n’acheter que des vêtements sans cruauté et d’éviter l’angora !

Signer ici  »

 


Voir aussi

renard-arctique-2

Londres interdit la fourrure pour la Fashion Week 2018 à Londres

Le Conseil de la mode britannique (BFC) a interdit la fourrure pour la Fashion Week …

5 comments

  1. claire-lise malosse

    Honte aux hommes qui ne respectent rien ni personne et qui ne voient qu’une chose : leurs portes monnaie , ils s’en foutent pas mal de la souffrance qu’ils prodiguent à nos amis les animaux , ici ceux sont les lapins qui sont en cause mais malheureusement ils ne sont pas les seuls . L’homme et le plus grand et le plus cruel des prédateurs ……

  2. Il est temps de faire une loi interdisant les élevages pour la fourrure .C’est une cruauté absolue pour les animaux avec en plus la pollutions des sols, des eaux et de l’air .
    On connait bien EMAGNY et l’incurie des pouvoirs publics pour faire cesser cette situation illégale depuis des années.

    C’est la même chose pour tous les élevages intensifs qui ne devraient plus exister car contraire au bien être animal et aux objectifs de la COP 21; car ces élevages en FRANCE représentent 30% de notre empreinte carbone .

  3. Bonjour,

    Je suis très sensible à la souffrance des lapins angoras et j’espère que vous vous occupez aussi des chèvres qui donnent le cachemire et qui subissent la même torture.

    En effet, depuis plusieurs années, les gens ne pensent que par le cachemire, et les boutiques en font de grandes promotions.

    Merci

    Recevez mes sincères salutations.

    Anita GUILHEM

  4. Bonjour, je suis tellement dégoûtée et haineuse envers tout ces bourreaux qui ne méritent pas de vivre c’est tellement dégueulasse de voir toutes ces pouffs qui osent porter de telles horreurs que tous ceux qui portent le sang et la maltraitance pourrissent en enfer

  5. Antonio José Díaz Ardila

    Estas aberrantes escenas son de la muy culta y muy humana sociedad francesa, que nos da ejemplo de respeto por los derechos de la humanidad.????… SI es así, qué podemos entonces esperar de otros grupos humanos menos con inferior cultura y sofisticados y cultos en el respeto a los derechos …’????? De la misma manera que se protegen los perros y los gatos que conviven con nosotros diariamente, por favor respetemos a estos seres « sintientes » como dice la legislación colombiana.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *