Émagny : de la prison ferme pour l’éleveur de visons !

L’éleveur de visons installé à Émagny (Doubs) a été condamné à six mois de prison ferme, 2.000 euros d’amende et la même somme en dommages et intérêts pour les parties civiles, la société de protection des eaux et l’association de défense des animaux Combactive par le tribunal correctionnel de Besançon. L’éleveur en infraction devra aussi détruire des bâtiments illégaux.
Lire ICI l’article de l’Est Républicain

Voir aussi

2018-03-fourrure-versace-bmf-min

Versace : la maison de couture italienne arrête la fourrure

BFM TV, vendredi 16 mars 2018. La Fondation Brigitte Bardot salue la décision de la …

One comment

  1. Il est temps de faire une loi interdisant les élevages pour la fourrure .C’est une cruauté absolue pour les animaux avec en plus la pollutions des sols, des eaux et de l’air .
    On connait bien EMAGNY et l’incurie des pouvoirs publics pour faire cesser cette situation illégale depuis des années.

    C’est la même chose pour tous les élevages intensifs qui ne devraient plus exister car contraire au bien être animal et aux objectifs de la COP 21; car ces élevages en FRANCE représentent 30% de notre empreinte carbone .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *