Accueil / La fourrure / Saisie de peaux de chiens et chats en provenance de chine

Saisie de peaux de chiens et chats en provenance de chine

Octobre 2008 : La douane saisit plus de 4000 articles confectionnés avec des peaux de chiens et chats
saisie_douane2008_4_s
@Douane française- Francis Roche

Vraie fourrure, fausse fourrure : Nous ne le dirons jamais assez, méfiez vous de l’étiquetage !

Le 13 novembre 2008 un reportage sur TF1 scandalise les téléspectateurs : des fourrures de chiens et de chats en provenance de Chine sont saisies par la douane française au cours d’un contrôle au cœur de Paris. C’est la 1ere fois que les douanes interceptent ce genre de marchandises et la douane confie qu’elle va à l’avenir se montrer très vigilante sur ce genre de trafic. Les agents ont rapidement été alertés par la forte odeur animale qui se dégageait des cols de fourrures déclarées comme étant fabriquées en poils synthétiques.

Des étiquettes mensongères trompent le consommateur qui croit acheter de la fausse fourrure

Les étiquettes stipulaient « 100% polyester ! ». Comme quoi nous ne le répéterons jamais assez : le consommateur est bel et bien trompé volontairement ! En croyant acheter de la fausse fourrure, vous achetez du chien, du chat, élevés dans des conditions inhumaines en Chine et tués de manière abjecte avec la plus grande cruauté ! Frappés à mort, jetés au sol, écrasés, écorchés vifs, pendus… Les subterfuges ne manquent pas ! La fraude à l’étiquette est monnaie courante.

Dans d’autres cas, les noms des animaux sont soit falsifiés soit traduits ou transformés. Il arrive donc parfois de lire une étiquette « wild cat », « rabbit », « maopee », « goyangi », « katzenfell », « natuerliches mittel », « chat de Chi », « gatto cinesi », « loutre brésilienne » ou « loup de Sibérie » et d’avoir entre ses mains un assemblage de peaux de chats.

Les résultats des analyses réalisées au laboratoire d’Ile-de-France sur les articles saisis ont révélé jeudi dernier que les vêtements comportaient, en tout ou en partie, des peaux de chiens et de chats. Le Muséum National d’Histoire Naturelle, consulté pour expertise, a rapidement confirmé l’origine des peaux, issues notamment du chien viverrin.

saisie_douane2008_1_s
@Douane française- Francis Roche

Les vrais responsables de ces horreurs ce sont les acheteurs !
En plein cœur de notre campagne contre la fourrure, toutes espèces confondues, la Fondation se réjouit de cette saisie. Les contrôles doivent se multiplier car rappelons-le, grâce à notre travail depuis plusieurs années, l’importation des fourrures de chiens et de chats est interdite en France et le sera fin 2008 dans toute l’Union Européenne !

Si vous ne savez pas faire la différence entre de la vraie ou de la fausse fourrure, dans le doute ABSTENEZ VOUS et ne vous fiez surtout pas à l’étiquette !!!! Tout simplement ne portez pas de fourrure, n’achetez pas de fourrure, n’offrez pas de fourrure et informez le plus de personnes autour de vous !

Et vous combien d’animaux avez-vous tués pour votre col, votre manteau, votre gilet ou votre sac ?

Voir aussi

renard-arctique-2

Londres interdit la fourrure pour la Fashion Week 2018 à Londres

Le Conseil de la mode britannique (BFC) a interdit la fourrure pour la Fashion Week …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *